Actualités

Accueil » Actualités

L'embrayage se dédouble!


A mi chemin entre la boîte manuelle et la boîte automatique, la boîte pilotée n'a qu'un défaut : la rupture de la transmission du couple lors des passages de vitesses et la désagréable sensation de flottement qui s'ensuit pendant l'instant où le véhicule n'est pas tracté. Un inconvénient que l'équipementier allemand Luk est en passe de résoudre grâce à la mise au point d'un embrayage qui maintient le couple constant. Comme pour la boîte manuelle, la boîte pilotée exige un débrayage pour procéder à un changement de vitesse. A cette différence près que ces opérations sont automatiquement réalisées par des actionneurs électroniques greffés sur la boîte : l'actionneur de boîte de vitesses passe les rapports, en synchronisation avec l'actionneur d'embrayage.

Luk développe une boîte à double embrayage (PSG : parallel shift gearbox). L'embrayage est constitué de deux parties, l'une gérant les rapports pairs, l'autre les rapports impairs. Lors du passage de rapport l'un des embrayages se dégage du volant moteur au moment où l'autre se colle. La perte de couple due au désengagement de la vitesse en cours est compensée par l'engagement de la suivante. Pour l'essieu, le passage s'effectue sans rupture. Cette performance ne se fait pas sans modifications. L'embrayage supplémentaire s'accompagne d'un second actionneur. Pour limiter le poids et l'encombrement du tout, Luk a travaillé sur le dimensionnement de chaque embrayage.

Groupe SCAP2

Sedaia Distribution fait maintenant parti du Groupe SCAP2 réunissant APS2,Collindus et Sedaia Distribution.